Combien de temps faut-il dormir ?

Vague blanche

En matière de sommeil chacun est différent et les durées idéales varient d’une personne à l’autre. Néanmoins, à chaque tranche d’âge et pour chaque situation, le corps médical recommande un certain nombre d’heures de sommeil.

Mais combien de temps exactement faudrait-il dormir pour rester en bonne santé ?

 

L’âge et le sommeil

 

Pour se sentir en pleine forme, la majorité des gens s’accorderont sur le fait que rien ne vaut une bonne nuit de sommeil. Mais comme chacun s’en doute, en matière de nuits et de sommeil, nous ne sommes évidemment pas tous égaux.

Les plus chanceux d’entre nous se sentiront complètement reposés après une nuit de 6h tandis que les marmottes sentiront le besoin de se coucher tôt pour effectuer leurs 9h de sommeil journalières.

Et ce n’est évidemment un secret pour personne, plus l’on vieillit et avance dans la vie moins notre corps sera « demandeur de sommeil ». En somme un enfant aura toujours besoin d’une nuit plus longue qu’une personne adulte en pleine force de l’âge ; en effet le sommeil a un rôle prépondérant dans le développement de l’être humain lors de ses plus jeunes années.

 

Cela est d’ailleurs vérifié par une étude de la National Sleep Foundation qui donne ces recommandations sur la durée des temps de sommeil journaliers déclinés en 9 tranches d’âge.

 

  • Les nouveaux-nés (0 à 3 mois): 14h à 17h de sommeil
  • Les nourrissons (4 à 11 mois): 12h à 15h de sommeil
  • Les bébés (1 à 2 ans) : 11h à 14h de sommeil
  • Les jeunes enfants (3 à 5 ans) : 10h à 13h de sommeil
  • Les enfants (6 à 13 ans): 9h à 11h de sommeil
  • Les adolescents (14 à 17 ans) : 8h à 10h de sommeil
  • Les jeunes adultes (18 à 25 ans) : 7h à 9h de sommeil
  • Les adultes (26 à 64 ans) : 7h à 9h de sommeil
  • Les personnes âgées (Plus de 65 ans) : 7h à 8h de sommeil

 

On observe donc qu’à partir de l’âge adulte, nos créneaux de sommeil demeurent approximativement les mêmes tout au long de notre vie soit une durée recommandée aux alentours de 7h30-8h.

Toutes ces données sont évidemment indicatives mais restent néanmoins de solides recommandations portées par des professionnels du sommeil.

Un écart conséquent avec ces données (exemple : 6h30 de sommeil pour un adolescent) sera souvent synonyme de troubles (concentration, humeur…) et peut à la longue impacter gravement la santé.

 

 

Comment savoir si je dors suffisamment ?

 

Comme expliqué précédemment, nous ne sommes pas tous égaux face au sommeil et la durée nécessaire est biologiquement différente selon chacun.

Néanmoins dormir uniquement 6h par nuit à cause d’un rythme de vie chargé ne signifie malheureusement pas forcément que c’est une durée suffisante pour notre organisme.

 

La durée de sommeil idéale est celle qui permet durant la journée de se livrer à nos activités quotidiennes en restant totalement concentré et ce sans être affecté par des somnolences.

 

Comment savoir si mon rythme de sommeil est adapté à mes besoins physiologiques ?

 

Il convient dans un premier temps de se poser deux questions simples :

 

  • Suis-je fatigué le matin en me réveillant ? 
  • Durant ma journée, ai-je tendance à ressentir des somnolences et/ou des pertes de concentration ?

 

Si vous avez rapidement répondu oui à ces deux questions il est alors évident que vous ne bénéficiez pas de suffisamment d’heures de sommeil ou que la qualité de votre sommeil est insuffisante.

Essayez alors d’évaluer par vous-même comment vous pourriez améliorer cela en vous posant ces questions :

 

  • Possédez-vous des difficultés pour vous endormir ?
  • Etes-vous sujet à de nombreux réveils intempestifs durant la nuit ?
  • Avez-vous tendance à vous coucher tard ?
  • Votre literie est-elle toujours adaptée à votre morphologie et besoins ?
  • Votre alimentation est-elle trop riche lors du dîner ?

 

Comment connaître le nombre d’heures de sommeil dont j’ai effectivement besoin ?

 

Il existe un petit test à effectuer pendant vos vacances pour connaître votre besoin effectif en sommeil. L’idéal étant de faire ce test pendant 2 semaines ou a minima 10 jours.

 

Pendant la première moitié de vos vacances, récupérez un maximum votre capital sommeil en enchaînant siestes et grasses matinées à votre convenance.

Après cette première période de récupération, votre corps sera donc dans des conditions optimales de repos. Le test intervient alors durant la seconde moitié de vos vacances.

 

L’objectif étant de laisser votre horloge interne faire le travail pour vous, laissez-vous vivre sans regarder l’heure ni mettre de réveil : couchez vous lorsque le besoin s’en fait ressentir et laissez votre corps vous réveiller lorsqu’il est parfaitement reposé.

Au bout de plusieurs jours vous pourrez alors voir une tendance se dégager qui correspond approximativement à votre besoin effectif en sommeil.

Topics: Conseils Sommeil