Que trouve-t-on dans la mousse de son matelas ?

Vague blanche

Les consciences des consommateurs s’éveillent sur les sujets de santé et d’environnement et comme de nombreux produits qui suscitent de nouvelles craintes, certains détracteurs pointent du doigt les mousses des matelas qui contiendraient des agents nocifs pour la santé et la planète.

Loin de nous l’idée d’évacuer d’un revers de la main ces questions légitimes, néanmoins voici quelques éléments de réponse pour rassurer celles et ceux qui s’interrogeraient sur une éventuelle nocivité au moment de changer leur matelas.

 

Matelas mousse, des compositions qui font débat

 

Pour re-contextualiser il convient de préciser que, plus que la mousse des matelas en elle-même, les voix qui s’élèvent pointent du doigt plus particulièrement les produits additifs utilisés pour les traitements des mousses.

 

Ces produits qui présentent une réelle toxicité à forte dose, sont en effet largement utilisés sur les marchés américain et anglo-saxon où les traitements ignifugeants sont nettement plus répandus qu’en France en raison des normes obligatoires de leurs marchés internes.

 

Les études américaines ont donc logiquement révélé la présence de ces substances cancérigènes dans les mousses polyether et polyuréthane de leurs matelas et alerté la population sur les risques liés au contact quotidien avec ces substances via le lit où nous passons environ un bon tiers de notre vie.

 

Les matelas français non traités

 

Le marché français de la literie ne répond pas aux mêmes normes et aux mêmes usages que chez nos amis outre-Atlantique.

Les matelas en mousse de fabrication française et européenne ne sont en effet que rarement traités anti-feu … En France, ces mousses ne sont obligatoires que dans les établissements pénitenciers.

 

Les mousses françaises ne contiennent donc pas d’agents additifs cancérigènes comme cela peut être fréquemment le cas sur des mousses de fabrication étrangère.
C’est en partie pour cette raison que nous avons fait le choix, chez Neorev, de fabriquer nos matelas à partir de mousses françaises et européennes exclusivement.

 

Les labels qui protègent

 

D’autre part, outre la mousse du matelas, les textiles utilisés pour le coutil, les housses… peuvent également faire l’objet de traitements préventifs aussi suspects. Pour se prémunir un maximum des effets nocifs potentiels, certains labels permettent néanmoins d’être rassurés.

 

Chez Neorev, nous utilisons donc des textiles labellisés Oekotex et Certipur dont les normes interdisent l’usage de certaines substances jugées trop toxiques et limitent drastiquement l’utilisation d’autres agents potentiellement nocifs. 

Pour palier également aux problèmes de traitements trop agressifs, notamment pour la peau, nous fabriquons essentiellement des matelas déhoussables qui permettent un entretien régulier des housses et textiles par simple lavable à haute température.

 

Faire le choix d’un matelas en mousse fabriqué en France est donc, selon nous, la meilleure façon d’acheter une literie de manière responsable et dans le respect des préoccupations environnementales.

Topics: Conseils Literie